Loïc Touzé

GOMME

création 2011

  faire  un   Hip Hop      imaginaire  

Où est le lieu de la danse ? D’où vient-on quand on danse ? C’est avec ces questions que Yasmin Rahmani a souhaité rencontrer Loïc Touzé et initier un dialogue avec lui, danseur d’une même génération dont le parcours vient d’une autre culture artistique.
GOMME est une remontée aux sources d’un langage, le hip hop dont Yasmin Rahmani a été un des précurseurs en France. Il propose à Loïc Touzé d’être partenaire, dramaturge et récepteur de ses questions. Ce construit alors un portrait, celui de Yasmin Rahmani en prise avec sa propre histoire articulée à celle du Hip Hop. Il nous la raconte par éclats, citations et fictions avec comme unique désir, celui de tenter de produire enfin une danse Hip Hop non pas exécutée mais juste imaginée.

YASMIN RAHMANI
Yasmin Rahmani est né à l’âge de 15 ans, en 1982, à Paris lorsqu’il a découvert la danse en observant deux americains au Trocadéro qui faisaient une «démo en Poppin»... c’est alors que tout s’enchaîne. Il lance dans son quartier Bellevue à Nantes cette nouvelle vague : le hip hop. Très vite, il se distingue en participant à de nombreux concours et entame rapidement une carrière de danseur tout en se formant à la danse jazz et classique. Il fondera par la suite plusieurs groupes («Street breakers», «Kid’s electric», «NCB3») et appronfondira sa technique.
En 1987, il décide de partir aux Etats-Unis ou il découvre le fameux groupe «ROCK STEADY CREW». Dans le prolongement de cette expérience, il continue à prendre des cours et s’investit dans le jazz, classique et modern. En 1991, il fonde la compagnie HB2 en faisant appel à des danseurs confirmés. Tout en les formant, s’ensuivent les spectacles et les stages. En 1995, il remporte le titre de «champion d’europe de breakdance» à Hanovre en Allemagne.
Aujourd’hui Yasmin Rahmani, ce danseur emblématique et précurseur de la danse hip hop en France dans les années 80, est toujours présent en tant que chorégraphe, danseur, enseignant, et réalisateur.
«Avant je dansais pour oublier d’où je venais, maintenant je danse pour dire d’où je viens...»

Voir la captation de la pièce

Dates

distribution

De et avec Loïc Touzé et Yasmin Rahmani
Collaboration artistique Jocelyn Cottencin

mentions

Production TU/Nantes
Production déléguée ORO
avec l'aide à la résidence et l'aide au projet de la ville de Nantes

Crédit photo © Martin Agryroglo